tlumacz przysiegly francuski rumunski polski
traducteur assermente francais polonais roumain
traducator autorizat franceza poloneza romana
certified translator french polish romanian
Tłumacz przysięgły francuski rumuński polski
traducteur assermenté français polonais roumain
traducător autorizat franceză poloneză română
certified translator french polish romanian

Dorota Chmielewska Preda - Porte-folio

 

Traduction en langue française des dialogues du film Dworcowa Ballada réalisé par Andrzej Celiński. Le film a obtenu le prix FIPA D'OR au Festival international de programmes audiovisuels à Biarritz en janvier 2004. La traduction a été considérée comme excellente.

 

Traduction du livre de Raymond Queneau Zazie dans le métro.

Raymond Queneau (1903 - 1976) écrivain fasciné par la langue française et ses variantes; incomparable dans les jeux de mots qui entrecroisent et combinent d'une manière inattendue tous les registres du français - du savant jusqu'au familier. Ses poèmes et romans sont pleins d'humeur et de légèreté, mais ne s'épuisent pas dans les jeux linguistiques. Il y a également une observation très pertinente du monde et des modes de communication, il y a aussi une reflexion sur les institutions sociales et les contacts interhumains.

Zazie dans le métro a paru en 1959. C'est un livre sur Paris et ses habitants vus par une mouflette de dix ans qui vient de province. Riche en allusions culturelles et linguistiques, il fait les délices des connaisseurs.

Raymond Queneau, Zazie dans le métro.
Gallimard, Collection Folio, p. 124. Copyright Editions Gallimard, 1959.

Chapitre XII

Trouscaillon et la veuve Mouaque avaient déjà fait un bout de chemin lentement côte à côte mais droit devant eux et de plus en silence, lorsqu’ils s’aperçurent qu’ils marchaient côte à côte lentement mais droit devant eux et de plus en silence. Alors ils se regardèrent et sourirent : leurs deux cœurs avaient parlé. Ils restèrent face à face en se demandant qu’est-ce qu’ils pourraient bien se dire et en quel langage l’esprimer. Alors la veuve proposa de commémorer sur-le-champ cette rencontre en asséchant un glasse et de pénétrer à cette fin dans la salle de café du Vélocipède boulevard Sébastopol, où quelques halliers déjà s’humectaient le tube digestif avant de charrier leurs légumes. Une table de marbre leur offrirait sa banquette de velours et ils tremperaient leurs lèvres dans leurs demi’toyens en attendant que la serveuse à la chair livide s’éloigne pour laisser enfin les mots d’amour éclore à travers le bulbulement de leurs bières. A l’heure où se boivent les jus de fruits aux couleurs fortes et les liqueurs fortes aux couleurs pâles, ils resteraient posés sur la susdite banquette de velours échangeant, dans le trouble de leurs mains enlacées, des vocables prolifiques en comportements sexués dans un avenir peu lointain.

Raymond Queneau, Zazie w metrze.
Copyright for the Polish translation Dorota Chmielewska Preda.

Rozdział XII

Trouscaillon i wdowa Mouaque przeszli już kawałek drogi, powoli ręka w rękę, ale prosto przed siebie, a ponadto w milczeniu, kiedy zorientowali się, że idą ręka w rękę powoli ale prosto przed siebie a ponadto w milczeniu. Wtenczas spojrzeli na siebie i uśmiechnęli się: ich dwa serca przemówiły. Pozostali tak twarzą w twarz, zastanawiając się, co by tu sobie powiedzieć i w jakim języku to wyrazić. Wtedy wdowa zaproponowała, by natychmiast upamiętnić to spotkanie osuszając kieliszeczek i by w tym celu udać się do sali kawiarni Vélocipède na bulwarze Sébastopol, gdzie już kilku przekupniów zwilżało sobie układ pokarmowy przed rozwózką warzyw. Marmurowy stolik zaoferowałby im aksamitną kanapę, a oni zanurzyliby usta w bursztynowym płynie, czekając aż kelnerka o bladej skórze oddali się, by pozwolić wreszcie miłosnym słowom wykwitnąć poprzez bąbelkowanie ich piwa. W porze, kiedy pije się soki o mocnych kolorach i mocne likiery o kolorach bladych, pozostawaliby oparci na wyżej wzmiankowanej aksamitnej kanapie, wymieniając w zmieszaniu ich splątanych dłoni wyrazy płodne w zachowania płciowe w niedalekiej przyszłości.